FAQ
Les questions fréquemment posées sont regroupées sur cette page

FOIRE AUX QUESTIONS

Voici une liste non exhaustive des questions les plus fréquemment posées, qui nous l’espérons vous aidera à répondre à certaines interrogations.

Si toutefois, vous ne trouvez pas la réponse souhaitée, n’hésitez pas à nous contacter.


Menu

 

 

Q1 : Comment différencier la face extérieure de la face intérieure ?

Les faces intérieures et extérieures ne sont pas identiques en terme d’aspect, elles peuvent donc ne pas être interchangeables.

Pour reconnaître la face intérieure, les panneaux sont livrés avec une étiquette “face intérieure” comme ci-dessous :

Les panneaux en contreplaqué de hauteur supérieure à 2430 mm sont rallongés et ne sont donc pas symétriques.

Pour avoir la rallonge en haut du panneau, il faudra donc respecter le sens de montage selon l’étiquette “HAUT” apposée sur le panneau en question.

Chaque panneau possède une étiquette d’identification de commande.

Elle est disposée de façon que le client puisse identifier la commande et le panneau lorsque celui-ci est posé à plat. Cette étiquette se trouve indifféremment sur la face extérieure ou la face intérieure et sur un angle quelconque du panneau.

Lorsqu’il s’agit de panneaux réalisés selon des plans fournis par les clients ou par nos soins, ces plans sont posés sur la face extérieure des panneaux.

Lorsqu’il s’agit d’un plan vu de l’intérieur du véhicule, le plan est collé face cachée pour rappeler qu’il s’agit d’une vue intérieure.

En cas de doute, n’hésitez pas à contacter notre service commercial.


Q2 : Comment manutentionner et stocker les panneaux ?

1- Le déchargement et la manutention doivent être réalisés avec des portiques à sangles ou des portiques à ventouses. Sangles et ventouses devant être en nombre et en espacement suffisant pour éviter une déformation et/ou un bris de panneaux. Il faut prévoir un minimum de 5 sangles ou 5 ventouses pour un panneau de format semi-remorques. Les sangles ne devront pas être espacées de plus de 2 m. Dans le cas de manutention par sangles, il faut placer des cornières de protection sur les chants, entre les sangles et le ou les panneaux. L’emploi de chaines métalliques est interdit.

Si vous ne disposez pas de ponts à sangles ou ventouses, nous vous suggérons le montage suivant :

Dans tous les cas de manutention et de stockage il faut éviter que les panneaux ne soient griffés lors des manœuvres par des frottements.

Dans le cas de manutention de panneaux de portes ou de faces avant, l’utilisation d’un chariot à fourches est possible, à condition de bien protéger les surfaces inférieures et supérieures des paquets et en munissant les fourches de “chaussettes” de protection. Des fourches non revêtues peuvent en effet abîmer la surface des panneaux.

2- Le stockage des panneaux doit être effectué dans un bâtiment fermé, ventilé et non humide. Le stockage des panneaux à l’extérieur est à proscrire. Si toutefois vous n’avez pas d’autre alternative, il faut limiter ce stockage à une semaine et il faut dans ce cas prendre toutes les précautions pour éviter les risques de vapeur d’eau ou condensation et donc d’infiltration d’humidité.

Le stockage doit être effectué à plat, sur un sol horizontal, les paquets de panneaux étant posés sur des cales en veillant à ce qu’elles n’abîment pas la surface des panneaux et espacées de 1,5 m au plus. De même, lors d’empilage vertical de plusieurs paquets de panneaux, il y a lieu de placer des cales intercalaires de manière à ne pas créer de contraintes de porte à faux sur les panneaux les plus bas.

Lors d’un stockage prolongé de panneaux livrés avec un film adhésif de protection, il est recommandé d’ôter le film au plus tard 3 semaines après la livraison, pour éviter toute variation de teinte.

Q3 : Mes panneaux sont arrivés endommagés. Que dois-je faire ?

Immédiatement, tout problème visible constaté sur un colis lors du déchargement de la marchandise doit être mentionné sur la lettre de voiture du transporteur. C’est la condition absolue pour faire valoir vos droits, sans quoi la lettre de voiture signée sans réserve correspond à une acceptation de la marchandise en l’état, ce qui rendrait caduque toute réclamation ultérieure.

Toute réclamation constatée à réception comme étant due au transport doit être signalée au transporteur par lettre recommandée dans les trois jours qui suivent la livraison.

Toute réclamation doit être transmise immédiatement à Carlier Plastiques au service SAV à

Les panneaux doivent être inspectés avant montage et tout problème visible constaté doit être signalé à Carlier Plastiques avant utilisation et transformation du panneau.

Retour de panneaux

Tout retour de panneau doit faire l’objet d’un accord préalable de Carlier Plastiques.
Pour cela, prendre contact avec Carlier Plastiques et adresser des photos d’une résolution
minimale de 500 Ko indispensable pour une analyse objective.

  • Les panneaux retournés au fabricant, doivent être manutentionnés, stockés, protégés et chargés avec les mêmes soins qu’un panneau livré. Ils doivent également être identifiés, idéalement avec l’étiquette Carlier Plastiques reprenant le numéro de commande.
  • Toute détérioration de votre part ou lors du transport s’opposerait de fait à notre expertise, et par la même occasion à une éventuelle prise en charge de la réclamation.

Q4 : Mon panneau n’est pas de la bonne dimension, que dois-je faire ?

Les tolérances dimensionnelles applicables sont la norme NFT-57-950-1 de Février 2019.
Merci de vérifier si les dimensions reçues entrent dans les tolérances de la norme.

En synthèse :

  Longueur +/- 3 mm Si L < 3 m
+/- 5 mm Si L > 3m
  Largeur +/- 3 mm
  Epaisseur +/- 1 mm Panneaux à âme non isolante
+/- 2 mm Panneaux à âme isolante
  Diagonales 6 mm

Si vous constatez un écart de dimension supérieur aux tolérances de la norme, n’hésitez pas à en faire part à service SAV chez Carlier Plastiques.

Q5 : Mon panneau présente un défaut, que dois-je faire ?

Il faut savoir que la plupart des irrégularités constatées sur les surfaces des panneaux sont
esthétiques et n’altèrent pas la résistance mécanique ou l’intégrité du panneau tant que le
revêtement stratifié n’est pas rompu.

Selon la norme NF T 57-950-1 de février 2019, le panneau doit être vérifié avant montage et
découpe, verticalement, sous une lumière du jour suffisante, à une distance de 2,5 mètres du panneau.

Si un défaut est détectable dans ces conditions, le panneau est non conforme sauf si les irrégularités d’aspect sont admises comme suit :

Pour la face extérieure :

Les traces visuelles dues au moule, à l’état de surface du bois ou aux raccords des éléments de l’âme sont admises.
Par exception, tout défaut d’aspect apparaissant à moins de 50 mm de la périphérie du panneau est admis.

Pour plus de détails sur les irrégularités et défauts d’aspect acceptables en tant que réclamation ou pas, merci de vous référer aux paragraphes 6.3, 6.4, 6.5 et 6.6 de la norme ou contacter Mélanie Huchin an cas de doute au 03 21 65 49 23 ou par email en lui adressant des photos et informations à

Pour la face intérieure :

Les nœuds de bois sont admis.
Pour plus d’informations, merci de vous référer au paragraphe 6.4 de la norme.

 

Q6 : Mon panneau est endommagé, comment puis-je le réparer ?

En cas d’incident ou d’accident sur un panneau en matériaux composites, il est souvent possible d’effectuer une réparation. Celle-ci doit être réalisée dans les plus brefs délais, car une blessure de la surface du panneau entraîne la pénétration d’humidité dans l’intérieur du panneau, ce qui altère les caractéristiques et qui empêche tout recours à la garantie.
Les rayures ou fissures de petite importance peuvent être aisément réparées en nettoyant la plaie et en stratifiant de nouveau par-dessus.
Les dégâts plus importants peuvent être réparés selon la même méthode, mais nécessitent plus de temps.

En cas de doute, le fabricant de panneau est à votre disposition pour vous conseiller sur la méthode de réparation.

Nous vous proposons également des kits de réparation sur simple demande.

Vous trouverez dans le guide de réparation accessible en PDF dans l’onglet « FAQ/Téléchargements » ainsi que dans la norme NF T 57-950 partie 3 Panneaux sandwich pour carrosseries industrielles différents conseils de réparation.

Nous sommes bien entendu disponibles pour vous conseiller en cas de besoin. N’hésitez pas à nous contacter.

Q7 : Comment découper des panneaux ?

Il faut utiliser des lames de scie circulaire munies de pastilles à plaquettes de carbure de tungstène correctement affûtées. Une vérification préalable de l’état de la lame est indispensable.
Dans tous les cas, il faut respecter les consignes d’utilisation des fabricants d’outils de coupe, notamment au niveau du nombre et de l’espacement des dents et des vitesses de rotation.

En cas de découpes de portes, fenêtres ou tout autre type d’ouvrants, il faut soigner l’étanchéité afin que l’humidité ne pénètre pas à l’intérieur du panneau.

Panneaux isolés :

Attention, dans le cas de panneaux de la gamme ISOLIT (ISS ou ISP), il existe un risque de délaminage en cas de découpe du panneau. Ce risque est fortement atténué si la coupe est faite en maintenant le panneau au contact d’un martyr en bois.
Si la coupe doit être faite en dehors d’une cale bois, faire attention à la qualité de la lame et à la vitesse d’avancement de la scie.
Après la coupe, bien inspecter le chant du panneau et en cas de décollement, réparer
immédiatement avec de la résine ou de la colle polyuréthane.

Q8 : Les panneaux peuvent-ils être livrés avec un film de protection ?

Nos panneaux peuvent être livrés, contre supplément, avec un film adhésif de protection notamment pour les panneaux couleur.

Nous pouvons vous proposer l’application d’un film de protection sur la face extérieure en option. Ce film permet souvent d’éviter les rayures superficielles de la surface extérieure du panneau, mais cela ne dispense pas le carrossier de prendre toutes les précautions de stockage et de manutention.

En cas de stockage prolongé (supérieur à 3 semaines), il conviendra d’ôter ce film de protection afin d’éviter tout risque de moirage / décoloration du panneau.
Si toutefois, cela devait arriver, le nettoyage du panneau avec un solvant de type acétone permet souvent de réduire cette décoloration.

Q9 : Quelle différence y a-t-il entre un chant moulé et un chant peint ?

Le chant moulé est revêtu de stratifié lors d’une fabrication sur-mesure. Cela est possible pour les panneaux de la gamme ISOLIT ( ISS et ISP). Cela implique une fabrication à la mesure, car aucune découpe ultérieure n’est possible.

Le chant peint correspond à l’application, après production, d’une émulsion acrylique servant à protéger de l’humidité le chant des panneaux de la gamme PANOLIT pendant le transport.
Attention, cette émulsion ne constitue en aucun cas une étanchéité complète des chants pendant la vie du panneau.

Q10 : Quels types d’inserts peut-on mettre dans les panneaux ?

Les inserts sont situés dans l’épaisseur des panneaux.
Quelques exemples : des tubes aluminium ou PVC, ou des cales bois dans des panneaux de la gamme ISOLIT, ou même des plats acier sous le revêtement de contreplaqués ou des bois périphériques.

N’hésitez pas à nous consulter pour un devis. Nous aurons simplement besoin d’un plan coté.

Q11 : J’ai besoin de panneaux d’une couleur différente du blanc habituel. Comment dois-je procéder ?

Nos panneaux sont fabriqués en standard avec un gelcoat blanc RAL 9010, mais il est possible de fabriquer des panneaux avec un gelcoat de couleur sur la face extérieure.
Toutes les couleurs du nuancier RAL sont disponibles.

Pour toute autre couleur spécifique, nous procédons à un contretypage sur la base d’un échantillon que vous nous fournirez.
Nous vous soumettons un échantillon de panneau pour acceptation de la teinte obtenue.
Après acceptation écrite de votre part, nous lançons la production.
Il faut compter environ 3 à 4 semaines pour un contretypage.

Carlier Plastiques attire votre attention sur le fait qu’un gelcoat couleur n’est pas équivalent à une peinture : il n’a pas le même aspect visuel ni la même durée de vie dans le temps. Carlier Plastiques et les fournisseurs de gelcoat ne garantissent pas la durabilité de la teinte en particulier les teintes foncées.
Carlier Plastiques décline toute responsabilité dans ce cas.

Q12 : Comment peindre les panneaux ?

Les panneaux peuvent être peints avec des peintures polyuréthanes.
Pour le détail de mise en œuvre, nous vous invitons à consulter nos préconisations d’utilisation.

Pour un résultat final de qualité élevée, il est impératif de respecter les spécifications éditées par les fabricants de peintures.
Les fournisseurs de peinture connaissent généralement bien les précautions à prendre pour la mise en peinture des panneaux en composites et peuvent utilement vous conseiller.

Nous attirons votre attention sur la mise en peinture des panneaux en nid d’abeille : compte tenu de la nature de l’âme de ces panneaux, la mise en peinture peut accentuer l’effet «balle de golf».
Carlier Plastiques ne supportera aucun coût supplémentaire de ponçage et de masticage que le client déciderait.

Les peintures foncées et métallisées sont fortement déconseillées car elles favorisent un
échauffement accru à la surface du panneau. Carlier Plastiques attire l’attention sur le fait qu’il peut y avoir un risque éventuel de fissures ou cloques causées par l’échauffement du panneau dans certaines circonstances climatiques ou autres. Nous déclinons toute responsabilité pour l’apparition de tels défauts.

Q13 : Puis-je coller des décors adhésifs sur les panneaux ?

Il faut toujours s’assurer auprès du fournisseur de décors de l’adéquation entre ces décors adhésifs et les panneaux composites fournis par Carlier Plastiques. Il est souhaitable de se conformer à ses prescriptions pour la pose et la tenue dans le temps.

La teinte sombre de décors adhésifs peut conduire aux mêmes désordres que cités précédemment pour les peintures foncées.

 


FOIRE AUX QUESTIONS

Les faces intérieures et extérieures ne sont pas identiques en terme d’aspect, elles peuvent donc ne pas être interchangeables.

Pour reconnaître la face intérieure, les panneaux sont livrés avec une étiquette “face intérieure” comme ci-dessous :

Les panneaux en contreplaqué de hauteur supérieure à 2430 mm sont rallongés et ne sont donc pas symétriques.

Pour avoir la rallonge en haut du panneau, il faudra donc respecter le sens de montage selon l’étiquette “HAUT” apposée sur le panneau en question.

Chaque panneau possède une étiquette d’identification de commande.

Elle est disposée de façon que le client puisse identifier la commande et le panneau lorsque celui-ci est posé à plat. Cette étiquette se trouve indifféremment sur la face extérieure ou la face intérieure et sur un angle quelconque du panneau.

Lorsqu’il s’agit de panneaux réalisés selon des plans fournis par les clients ou par nos soins, ces plans sont posés sur la face extérieure des panneaux.

Lorsqu’il s’agit d’un plan vu de l’intérieur du véhicule, le plan est collé face cachée pour rappeler qu’il s’agit d’une vue intérieure.

En cas de doute, n’hésitez pas à contacter notre service commercial.


1- Le déchargement et la manutention doivent être réalisés avec des portiques à sangles ou des portiques à ventouses. Sangles et ventouses devant être en nombre et en espacement suffisant pour éviter une déformation et/ou un bris de panneaux. Il faut prévoir un minimum de 5 sangles ou 5 ventouses pour un panneau de format semi-remorques. Les sangles ne devront pas être espacées de plus de 2 m. Dans le cas de manutention par sangles, il faut placer des cornières de protection sur les chants, entre les sangles et le ou les panneaux. L’emploi de chaines métalliques est interdit.

Si vous ne disposez pas de ponts à sangles ou ventouses, nous vous suggérons le montage suivant :

Dans tous les cas de manutention et de stockage il faut éviter que les panneaux ne soient griffés lors des manœuvres par des frottements.

Dans le cas de manutention de panneaux de portes ou de faces avant, l’utilisation d’un chariot à fourches est possible, à condition de bien protéger les surfaces inférieures et supérieures des paquets et en munissant les fourches de “chaussettes” de protection. Des fourches non revêtues peuvent en effet abîmer la surface des panneaux.

2- Le stockage des panneaux doit être effectué dans un bâtiment fermé, ventilé et non humide. Le stockage des panneaux à l’extérieur est à proscrire. Si toutefois vous n’avez pas d’autre alternative, il faut limiter ce stockage à une semaine et il faut dans ce cas prendre toutes les précautions pour éviter les risques de vapeur d’eau ou condensation et donc d’infiltration d’humidité.

Le stockage doit être effectué à plat, sur un sol horizontal, les paquets de panneaux étant posés sur des cales en veillant à ce qu’elles n’abîment pas la surface des panneaux et espacées de 1,5 m au plus. De même, lors d’empilage vertical de plusieurs paquets de panneaux, il y a lieu de placer des cales intercalaires de manière à ne pas créer de contraintes de porte à faux sur les panneaux les plus bas.

Lors d’un stockage prolongé de panneaux livrés avec un film adhésif de protection, il est recommandé d’ôter le film au plus tard 3 semaines après la livraison, pour éviter toute variation de teinte.

Immédiatement, tout problème visible constaté sur un colis lors du déchargement de la marchandise doit être mentionné sur la lettre de voiture du transporteur. C’est la condition absolue pour faire valoir vos droits, sans quoi la lettre de voiture signée sans réserve correspond à une acceptation de la marchandise en l’état, ce qui rendrait caduque toute réclamation ultérieure.

Toute réclamation constatée à réception comme étant due au transport doit être signalée au transporteur par lettre recommandée dans les trois jours qui suivent la livraison.

Toute réclamation doit être transmise immédiatement à Carlier Plastiques au service SAV à

Les panneaux doivent être inspectés avant montage et tout problème visible constaté doit être signalé à Carlier Plastiques avant utilisation et transformation du panneau.

Retour de panneaux

Tout retour de panneau doit faire l’objet d’un accord préalable de Carlier Plastiques.
Pour cela, prendre contact avec Carlier Plastiques et adresser des photos d’une résolution
minimale de 500 Ko indispensable pour une analyse objective.

  • Les panneaux retournés au fabricant, doivent être manutentionnés, stockés, protégés et chargés avec les mêmes soins qu’un panneau livré. Ils doivent également être identifiés, idéalement avec l’étiquette Carlier Plastiques reprenant le numéro de commande.
  • Toute détérioration de votre part ou lors du transport s’opposerait de fait à notre expertise, et par la même occasion à une éventuelle prise en charge de la réclamation.

Les tolérances dimensionnelles applicables sont la norme NFT-57-950-1 de Février 2019.
Merci de vérifier si les dimensions reçues entrent dans les tolérances de la norme.

En synthèse :

  Longueur +/- 3 mm Si L < 3 m
+/- 5 mm Si L > 3m
  Largeur +/- 3 mm
  Epaisseur +/- 1 mm Panneaux à âme non isolante
+/- 2 mm Panneaux à âme isolante
  Diagonales 6 mm

Si vous constatez un écart de dimension supérieur aux tolérances de la norme, n’hésitez pas à en faire part à service SAV chez Carlier Plastiques.

Il faut savoir que la plupart des irrégularités constatées sur les surfaces des panneaux sont
esthétiques et n’altèrent pas la résistance mécanique ou l’intégrité du panneau tant que le
revêtement stratifié n’est pas rompu.

Selon la norme NF T 57-950-1 de février 2019, le panneau doit être vérifié avant montage et
découpe, verticalement, sous une lumière du jour suffisante, à une distance de 2,5 mètres du panneau.

Si un défaut est détectable dans ces conditions, le panneau est non conforme sauf si les irrégularités d’aspect sont admises comme suit :

Pour la face extérieure :

Les traces visuelles dues au moule, à l’état de surface du bois ou aux raccords des éléments de l’âme sont admises.
Par exception, tout défaut d’aspect apparaissant à moins de 50 mm de la périphérie du panneau est admis.

Pour plus de détails sur les irrégularités et défauts d’aspect acceptables en tant que réclamation ou pas, merci de vous référer aux paragraphes 6.3, 6.4, 6.5 et 6.6 de la norme ou contacter Mélanie Huchin an cas de doute au 03 21 65 49 23 ou par email en lui adressant des photos et informations à

Pour la face intérieure :

Les nœuds de bois sont admis.
Pour plus d’informations, merci de vous référer au paragraphe 6.4 de la norme.

 

En cas d’incident ou d’accident sur un panneau en matériaux composites, il est souvent possible d’effectuer une réparation. Celle-ci doit être réalisée dans les plus brefs délais, car une blessure de la surface du panneau entraîne la pénétration d’humidité dans l’intérieur du panneau, ce qui altère les caractéristiques et qui empêche tout recours à la garantie.
Les rayures ou fissures de petite importance peuvent être aisément réparées en nettoyant la plaie et en stratifiant de nouveau par-dessus.
Les dégâts plus importants peuvent être réparés selon la même méthode, mais nécessitent plus de temps.

En cas de doute, le fabricant de panneau est à votre disposition pour vous conseiller sur la méthode de réparation.

Nous vous proposons également des kits de réparation sur simple demande.

Vous trouverez dans le guide de réparation accessible en PDF dans l’onglet « FAQ/Téléchargements » ainsi que dans la norme NF T 57-950 partie 3 Panneaux sandwich pour carrosseries industrielles différents conseils de réparation.

Nous sommes bien entendu disponibles pour vous conseiller en cas de besoin. N’hésitez pas à nous contacter.

Il faut utiliser des lames de scie circulaire munies de pastilles à plaquettes de carbure de tungstène correctement affûtées. Une vérification préalable de l’état de la lame est indispensable.
Dans tous les cas, il faut respecter les consignes d’utilisation des fabricants d’outils de coupe, notamment au niveau du nombre et de l’espacement des dents et des vitesses de rotation.

En cas de découpes de portes, fenêtres ou tout autre type d’ouvrants, il faut soigner l’étanchéité afin que l’humidité ne pénètre pas à l’intérieur du panneau.

Panneaux isolés :

Attention, dans le cas de panneaux de la gamme ISOLIT (ISS ou ISP), il existe un risque de délaminage en cas de découpe du panneau. Ce risque est fortement atténué si la coupe est faite en maintenant le panneau au contact d’un martyr en bois.
Si la coupe doit être faite en dehors d’une cale bois, faire attention à la qualité de la lame et à la vitesse d’avancement de la scie.
Après la coupe, bien inspecter le chant du panneau et en cas de décollement, réparer
immédiatement avec de la résine ou de la colle polyuréthane.

Nos panneaux peuvent être livrés, contre supplément, avec un film adhésif de protection notamment pour les panneaux couleur.

Nous pouvons vous proposer l’application d’un film de protection sur la face extérieure en option. Ce film permet souvent d’éviter les rayures superficielles de la surface extérieure du panneau, mais cela ne dispense pas le carrossier de prendre toutes les précautions de stockage et de manutention.

En cas de stockage prolongé (supérieur à 3 semaines), il conviendra d’ôter ce film de protection afin d’éviter tout risque de moirage / décoloration du panneau.
Si toutefois, cela devait arriver, le nettoyage du panneau avec un solvant de type acétone permet souvent de réduire cette décoloration.

Le chant moulé est revêtu de stratifié lors d’une fabrication sur-mesure. Cela est possible pour les panneaux de la gamme ISOLIT ( ISS et ISP). Cela implique une fabrication à la mesure, car aucune découpe ultérieure n’est possible.

Le chant peint correspond à l’application, après production, d’une émulsion acrylique servant à protéger de l’humidité le chant des panneaux de la gamme PANOLIT pendant le transport.
Attention, cette émulsion ne constitue en aucun cas une étanchéité complète des chants pendant la vie du panneau.

Les inserts sont situés dans l’épaisseur des panneaux.
Quelques exemples : des tubes aluminium ou PVC, ou des cales bois dans des panneaux de la gamme ISOLIT, ou même des plats acier sous le revêtement de contreplaqués ou des bois périphériques.

N’hésitez pas à nous consulter pour un devis. Nous aurons simplement besoin d’un plan coté.

Nos panneaux sont fabriqués en standard avec un gelcoat blanc RAL 9010, mais il est possible de fabriquer des panneaux avec un gelcoat de couleur sur la face extérieure.
Toutes les couleurs du nuancier RAL sont disponibles.

Pour toute autre couleur spécifique, nous procédons à un contretypage sur la base d’un échantillon que vous nous fournirez.
Nous vous soumettons un échantillon de panneau pour acceptation de la teinte obtenue.
Après acceptation écrite de votre part, nous lançons la production.
Il faut compter environ 3 à 4 semaines pour un contretypage.

Carlier Plastiques attire votre attention sur le fait qu’un gelcoat couleur n’est pas équivalent à une peinture : il n’a pas le même aspect visuel ni la même durée de vie dans le temps. Carlier Plastiques et les fournisseurs de gelcoat ne garantissent pas la durabilité de la teinte en particulier les teintes foncées.
Carlier Plastiques décline toute responsabilité dans ce cas.

Les panneaux peuvent être peints avec des peintures polyuréthanes.
Pour le détail de mise en œuvre, nous vous invitons à consulter nos préconisations d’utilisation.

Pour un résultat final de qualité élevée, il est impératif de respecter les spécifications éditées par les fabricants de peintures.
Les fournisseurs de peinture connaissent généralement bien les précautions à prendre pour la mise en peinture des panneaux en composites et peuvent utilement vous conseiller.

Nous attirons votre attention sur la mise en peinture des panneaux en nid d’abeille : compte tenu de la nature de l’âme de ces panneaux, la mise en peinture peut accentuer l’effet «balle de golf».
Carlier Plastiques ne supportera aucun coût supplémentaire de ponçage et de masticage que le client déciderait.

Les peintures foncées et métallisées sont fortement déconseillées car elles favorisent un
échauffement accru à la surface du panneau. Carlier Plastiques attire l’attention sur le fait qu’il peut y avoir un risque éventuel de fissures ou cloques causées par l’échauffement du panneau dans certaines circonstances climatiques ou autres. Nous déclinons toute responsabilité pour l’apparition de tels défauts.

Il faut toujours s’assurer auprès du fournisseur de décors de l’adéquation entre ces décors adhésifs et les panneaux composites fournis par Carlier Plastiques. Il est souhaitable de se conformer à ses prescriptions pour la pose et la tenue dans le temps.

La teinte sombre de décors adhésifs peut conduire aux mêmes désordres que cités précédemment pour les peintures foncées.